Loading. Please wait...
search

Le Jardin Botanique des Cayes – la biodiversité d’Haiti

Créé en 2001 par l’agronome William Cinéa, le Jardin Botanique des Cayes offre une vue pittoresque et constitue une source intarissable d’informations au profit de toutes les couches sociales d’Haiti.

Le Jardin Botanique des Cayes est le lieu unique de la célébration de la biodiversité d’Haiti. Des séances de formation sur l’environnement et la gastronomie créole y sont disponibles.

Mission

Le Jardin botanique des Cayes a pour mission de connecter le public avec la nature », explique l’agronome William Cinéa, en montrant une plante (Micania Cineana) qui porte son nom. Elle est nommée Cineana en l’honneur de William Cinéa pour sa contribution à la flore haïtienne.

Chaque jour, des groupes de jeunes Haïtiens et étrangers viennent visiter le jardin. La survie d’une telle initiative dépend aussi de l’importance que lui accorde l’Etat », avance-t-il, tentant d’interpeller l’attention des politiciens. Cinéa rappelle que tout pays a un jardin botanique. La République dominicaine a fondé le sien en 1976 érigé sur 180 hectares. « Là bas, on croit qu’avec la conservation des plantes on peut créer de la richesse à l’aide du tourisme.

espace paradisiaque

La splendeur du Jardin botanique des Cayes émerveille tous les visiteurs haïtiens et étrangers qui explorent cet espace paradisiaque. Sans aucun financement du secteur public ou privé, William Cinéa mène seul sa lutte pour la préservation de la flore haïtienne et sa quête de nouvelles plantes endémiques à travers le pays pour enrichir le jardin. Après plus de 10 ans d’existence, ni les autorités étatiques ni le secteur privé ne sont toujours pas sensibilisés à l’importance de ce travail

Érigé sur  plus de 8 hectares, le jardin Botanique des Cayes est un endroit charmant et rafraichissant, non loin de la route nationale no #2, à Bergeaud, à un kilomètre de la ville des Cayes. Ce petit paradis sur terre ne laisse personne indifférent par son conservatoire de plantes natives et endémiques, son espace horticole, ses jardins écologique et ethnobotaniques, son espace de production et surtout, par son espace d’attraction fort bien aménagé, qui forme un décor idyllique.

un espace d’espoir

Venez visiter et faites-vous une autre conception d’Haïti. Le jardin est un espace d’espoir. Après l’avoir visité, chaque personne pourra définitivement dire qu’on peut changer ce pays, dit l’homme qui caresse l’idée de créer un jardin botanique national et d’aider chaque département du pays à en développer un. « Conscients de l’urgence d’actions concrètes, intelligentes, scientifiques et techniques pour conserver la flore haïtienne, au niveau du Jardin botanique des Cayes, ils organisent cet évènement autour de ce thème : à la découverte de la flore haïtienne.

L’heure est à la prise de conscience, Haïti est classée parmi les pays les plus riches au monde en termes de biodiversité végétale vasculaire. « Il fait partie de la troisième zone d’intérêt mondial pour sa richesse floristique. Malheureusement, par ignorance, nous importons des plantes invasives qui détruisent notre biodiversité.

cinq journées d’exploration

Le rendez-vous de la nature se veut un moyen pour sensibiliser et instruire l’Haïtien. Cette activité poursuit également l’objectif d’éveiller la conscience de la population. Il est nécessaire de valoriser et d’exploiter les potentialités d’Haïti en matière de flore et de faune.

Au cours des cinq journées d’exploration et de partage de savoirs, les visiteurs auront l’occasion de découvrir, à travers des expositions de photos et des produits locaux, la diversité de la flore du pays. Mais surtout, ils auront la chance d’explorer le Jardin botanique des Cayes qui fait saliver par sa splendeur.


Texte intégral: Le Nouvelliste

 

 

 

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts